Bio

Gyslaine Desrosiers offre ses services-conseils en stratégie et gouvernance d’organisations, notamment en gestion d’associations et d’OBNL. Administratrice de société certifiée (ASC), elle siège sur deux conseils d’administration.Elle a une expérience remarquable de la gouvernance et du management associatif. Elle a su démontrer à la présidence de plusieurs organismes son sens de la planification stratégique et du positionnement d’entreprise. Impliquée au plan international, elle collabore à la promotion de la francophonie mondiale. Analyste des politiques de santé, elle est une auteure prolifique de centaines d’articles parus dans des magazines professionnels. Conférencière recherchée, elle est régulièrement invitée pour analyser l’actualité à l’émission radiophonique de Catherine Perrin à la Société Radio-Canada.

Détentrice d’un baccalauréat en sciences infirmières de la Faculté de sciences infirmières de l’Université de Montréal, d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de HEC-Montréal et docteure honoris causa de l’Université du Québec, Gyslaine Desrosiers est certifiée du programme en gouvernance de sociétés du Collège des administrateurs de l’Université Laval.

Présidente élue du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) pour le mandat 2016-2018. Cet organisme regroupe les 46 ordres professionnels.

Présidente-fondatrice du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF) depuis 1998, cet organisme est membre de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et du Réseau des associations professionnelles francophones (RAPF). Le SIDIIEF a maintenant des membres dans une vingtaine de pays et a acquis une notoriété enviable au sein de la francophonie par ses prises de position sur des enjeux sanitaires ou éducationnels. La Déclaration de Genève en 2012 en faveur de la formation universitaire a reçu des centaines d’appuis dont celui du Conseil international des infirmières (CII) et de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). Gyslaine Desrosiers agit comme fervente défenderesse de la place de la langue française au plan international et elle s’intéresse également à la planification d’effectifs des professions de la santé et à la mobilité internationale.

Présidente-directrice-générale de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) pendant vingt ans de 1992 à 2012. Gyslaine Desrosiers est une spécialiste du système professionnel québécois. Elle a marqué l’évolution de la profession infirmière par la modernisation du champ d’exercice, la légalisation de la pratique avancée et la création des premières spécialités infirmières. Elle a réussi à conclure des ententes importantes de collaboration avec d’autres ordres de la santé, notamment les médecins, qui se sont traduites par des pièces législatives majeures, telle la loi connue sous le nom de loi 90.Elle a présidé le conseil d’administration de la Fondation de l’OIIQ de 1999 à 2014.

En 2014, elle fut candidate du Parti québécois dans la circonscription de Blainville au nord de Montréal.

Gyslaine Desrosiers fut également professeure invitée à la Haute École de la santé La Source de Lausanne où elle a eu l’occasion de présenter des séminaires en développement du leadership professionnel.

Son parcours exceptionnel de carrière lui a valu de nombreux prix et distinctions.

Membre du Cercle des administrateurs de société (Cercle ASC)

Back to Top