La profession infirmière en soins communautaires: l’expérience du Québec

28 juillet 20220 Commentaire(s)

Résumé d’une conférence présentée à Pampelune, le 6 juin 2022

Les infirmières occupent une place centrale dans les services de santé primaire dans la plupart des pays. Dans les années 70, le Québec met de l’avant un réseau public de cliniques communautaires où les infirmières offrent des services variés. Ultérieurement, les infirmières ont initié un service téléphonique conseil 24/7: le service INFO-Santé. Cette relation directe avec toute la population a contribué à changer l’image publique de la profession.

L’année 2002 marqua un changement législatif majeur permettant un élargissement des activités infirmières telles que la prescription de la contraception, de la vaccination, des médicaments de soins de plaies, etc… L’introduction des infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne formées au 2ème cycle universitaire s’est concrétisée en 2005. En 2020, leur rôle fut accru.

Cette conférence exposera les enjeux et défis pour réussir à intéresser les autorités publiques, les médias et la population à compter sur des rôles infirmiers élargis en soins de santé primaire. L’argumentation politique doit s’appuyer sur des gains concrets pour la population. L’introduction des infirmières praticiennes exige également un plan financier d’investissements de la part du gouvernement. L’importance d’un consensus interne au sein de la profession sur la pratique avancée et d’une action médiatique structurée sera mise en évidence.

 

 

 

 

Catégorie(s): Profession infirmière
Mot(s) clé(s):

Laissez un commentaire.

Temps écoulé. Remplir le captcha de nouveau.

Back to Top